Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Qu'est ce qu'un trouble des apprentissages ? Troubles des apprentissages en général Pédagogie Scolarisation des enfants présentant un trouble spécifique des apprentissages:
Actions sur le document

Scolarisation des enfants présentant un trouble spécifique des apprentissages:

Toutes les possibilités de scolarisation des enfants présentant un trouble spécifique des apprentissages peuvent être en théorie envisagées: 

  • simple surveillance des progrès de l'enfant par l'enseignant et le réseau d'aide scolaire
  • mise en place d'un dispositif de réussite éducative au sein de l'établissement comme pour tous les enfants en situation difficile à l'école
  • aides spécifiques au sein de la classe ordinaire:

  --  adaptations du matériel ou de la pédagogie avec la mise en place d'un projet personnalisé de suivi de la scolarité ( PPS). Ce projet peut être coordonné par le directeur de l'établissement et le médecin scolaire. Si la MDPH (maison départementale pour les personnes handicapées)est sollicitée pour les aides apportées à l'enfant, un enseignant référent sera chargé d'étudier le dossier et de coordonner les prises en charge, et de veiller à ce que le projet soit périodiquement réadapté aux besoins de l'enfant.

  --  mise en place d'une auxilliaire de vie scolaire individuelle ( AVSi): demande faite par HANDISCOL avec dossier constitué à la maison départementale pour les personnes handicapées (MDPH)

  -- intervention au sein de la classe et/ou pour l'aide aux devoirs d'une équipe spécialisée de service de soins et d'éducation à domicile (S.E.S.S.A.D. ou S.E.F.I.S.): demande faite auprès de la MDPH

  •  Orientation en classe " trouble spécifique du langage" : (demande faite auprès de la MDPH)

  -- de l'Education Nationale : ces classes n'existent que dans quelques établissements scolaires pour un département donné

  -- des Institutions Agréées par le Ministères de la Santé: il s'agit d'établissements spécialisés bénéficiant d'un "plateau technique" ( enseignants spécialisés, médecins, psychologues, éducateurs, rééducateurs en orthophonie notamment...).

Il s'agit souvent d'établissements accueillant également des enfants ayant des difficultés d'audition car ils ont déjà le personnel nécessaire à la mise en place de classe TSL. Pour autant la prise en charge rééducative et pédagogique n'est pas la même, ce qui nécessite une formation spécifique du personnel.

  • Quelques établissements de soins accueillent également des enfants dysphasiques, présentant des troubles sévères (au sein de Service de réadaptation fonctionnelle par exemple). Ses enfants bénéficient alors d'une prise en charge par la sécurité sociale et il n'est pas obligatoire de faire une demande auprès de la MDPH pour l'orientation (indication faite par le médecin de la structure après évaluation). Des enseignants de l'Education Nationale (le plus souvent ayant une formation spécifique) sont détachés pour l'enseignement dans ces structures.
  • Orientation possible dans certains IME (instituts médico-éducatifs) et IMPRO ( pour les plus grands, préparation aux CAP par exemple) pour des enfants présentant des dysphasies très sévères ou des troubles complexes des apprentissages et qui besoin d'apprendre en milieu protégé.

Dans tous les cas les orientations se font avec l'accord des parents et concertation avec l'ensemble des professionnels qui suivent l'enfant.

Par Le Duigou NellyDernière modification 26/03/2009 12:46
« Juillet 2017 »
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
 

Réalisé avec le CMS Plone, le système de gestion de contenu Open Source

Ce site respecte les normes suivantes :